Portail et magazine aux multiples sujets
Pomms : Portail et magazine aux multiples sujets
Accueil > Sciences > Quel est le processus d’un test de paternité ?
 

Quel est le processus d’un test de paternité ?

 
Quel est le processus d’un test de paternité ?

Si vous devez confirmer un lien de parenté avec un enfant pour une raison quelconque, il est important de savoir comment faire un test de paternité. Les tests ADN sont une science qui doivent être réalisés dans un laboratoire avec des machines spécialisées.

 
 

Si vous devez confirmer un lien de parenté avec un enfant pour une raison quelconque, il est important de savoir comment faire un test de paternité. Les tests ADN sont une science qui doivent être réalisés dans un laboratoire avec des machines spécialisées. Découvrez comment fonctionne un test ADN pour en savoir davantage sur le sujet

Prélèvement d’un échantillon d’ADN

L’ADN peut être prélevé grâce à n’importe quel fluide corporel ou cheveux d’une personne. On utilise le plus souvent un échantillon buccal, car c’est l’option la moins invasive. La première méthode consiste à séparer les membranes des cellules en ajoutant une enzyme à une solution contenant l’échantillon d’ADN. Il existe plusieurs façons de procéder pour séparer l’ADN, mais la plus courante est un processus appelé électrophorèse. Cette méthode utilise un champ électrique pour trier les molécules d’un échantillon. La structure moléculaire unique de l’ADN le force à s’éloigner du reste de l’échantillon. Un autre processus appelé PCR peut être utilisé pour générer des copies de l’ADN. Ces dernières peuvent ensuite être testées pour les marqueurs génétiques. Le processus de test de paternité implique la recherche de marqueurs génétiques dans l’ADN pour identifier une relation. Il existe des milliers de marqueurs génétiques connus. Un test ADN de paternité peut indiquer de 16 à 21 marqueurs génétiques spécifiques qui prouvent un lien de parenté. Pour ce faire, il faut correspondre les marqueurs de l’enfant ou du père avec d’autres échantillons. Ces marqueurs peuvent être comparés à un échantillon d’ADN inconnu pour indiquer si l’inconnu est la même personne que le donneur d’ADN. Dans le cas d’un test ADN de paternité, le père potentiel doit correspondre à la moitié des marqueurs génétiques de l’enfant, l’autre moitié à la mère. Pour savoir comment faire un test de paternité, il est nécessaire de comprendre son fonctionnement.

Comment les tests ADN fonctionnent-ils habituellement ?

Le critère est fondé sur les principes suivants l’héritage. Un enfant reçoit la moitié de son ADN du patrimoine génétique de la mère et l’autre moitié du père biologique. Les marqueurs génétiques que l’enfant partage avec la mère sont les premiers localisés. Ensuite, pour déterminer la paternité, les autres marqueurs de l’enfant sont comparés à ceux du père présumé. Si le présumé père l’est réellement, tous les marqueurs qui ne correspondent pas à ceux de la mère devrait correspondre aux siens. Si tous les marqueurs restants de l’enfant correspondent à ceux du père, la preuve est établie qu’il est le père biologique de l’enfant. Quand la mère n’est pas testée, un lot plus important de marqueurs de contrôle est révélé par le père et l’enfant. Si ces marqueurs montrent que l’homme contribue à la moitié du patrimoine génétique de l’enfant, cela constitue une preuve qu’il est son père biologique. Si les marqueurs ne correspondent pas entre le père et l’enfant présumé, on peut conclure que l’homme n’est pas le père biologique de l’enfant.

Cadre juridique du test de paternité

De nombreux pays ont des restrictions sur les tests de génétique humaine. Les tests doivent être ordonnés par les tribunaux ou un juge lorsqu’une preuve de paternité est requise. Dans certains États, il y a moins de réglementation concernant les tests de paternité. De nombreux laboratoires proposent aujourd’hui des tests de paternité sans ordonnance du juge. Ces derniers peuvent être réalisés chez soi et ne nécessitent aucun déplacement. Pour ce faire, il suffit de contacter le laboratoire et d’envoyer l’échantillon d’ADN recueilli. Les résultats sont ensuite envoyés par mail ou par courriel.

 

Pierre
23/02/2019

 


Pour aller plus loin ...
 

> ()