Portail et magazine aux multiples sujets
Pomms : Portail et magazine aux multiples sujets
Fils RSS
Accueil > Tendances > Santé : être bien couvert quand on est étudiant
 

Santé : être bien couvert quand on est étudiant

 
Santé : être bien couvert quand on est étudiant

Comment bien choisir une mutuelle quand on est étudiant ? Quelques points sur lesquels il faut être vigilant.

 
 

A quelques exceptions près, la souscription à une mutuelle est un passage obligé pour les étudiantes et étudiants. Comment bien la choisir ?

Rattachement à la sécurité sociale

Tous les ans, c’est le même scénario. Des hordes de vendeurs tentent d’alpaguer les étudiants le jour de leur inscription à l’université, voire le jour de l’affiche des résultats du baccalauréat pour leur faire souscrire à une mutuelle santé. Il faut dire que cela représente un marché fort juteux que se partagent le réseau Emevia et la LMDE.

Toutefois, avant de signer pour l’un ou l’autre, il ne faut pas perdre de vue que votre choix conditionnera vos remboursements futurs en matière de consultations, de soins dentaires ou encore d’hospitalisation.

Quelle sécurité sociale ?

Dès lors qu’un bachelier désire poursuivre ses études, il a obligation d’adhérer à une sécurité sociale étudiante pour couvrir ses éventuelles dépenses. Toutefois, il est à remarquer que cette obligation peut être décalée en fonction de la profession des parents et de l’âge de l’étudiant.

Dans les grandes lignes, si vos parents :
  • sont agents SNCF, vous pouvez être rattaché à leur couverture maladie jusqu’à l’âge de 28 ans.
  • occupent un emploi pour l’Assemblée nationale, dans la marine marchande et au Port autonome de Bordeaux, jusqu’à vos 20 ans.
  • exercent tout autre profession non précédemment citée, jusqu’à vos 19 ans.
Toutefois, avant de signer pour une mutuelle étudiante, mieux vaut vous renseigner sur un éventuel rattachement à vos parents auprès de leur régime de sécurité sociale. En savoir plus pour les étudiants.

Quand adhérer ?

Le rattachement à la sécurité sociale étudiante est automatique dès lors que vous vous inscrivez dans une université ou tout autre structure dispensant un enseignement post-baccalauréat. Il faut toutefois que cet établissement soit public. En effet, si celui-ci est privé et non-agréé, vous ne bénéficierez pas des mêmes droits et serez toujours rattaché à la caisse d’Assurance maladie de votre lieu de résidence.

Complémentaire santé

La première des choses à se demander, c’est si oui ou non souscrire à une mutuelle complémentaire est essentiel pour bénéficier d’une bonne couverture.

Si vous suivez un traitement de fond, par exemple pour l’asthme ou que vous portez des lunettes de vue, la question ne se pose pas. Il est impératif de souscrire à une mutuelle santé étudiante pour bénéficier de la meilleure prise en charge possible.

Dans le cas contraire, il peut être tentant de faire l’impasse sur une dépense qui est loin d’être anecdotique pour un budget d’étudiant. Toutefois, en cas d’accident ou d’hospitalisation, une mutuelle permet de ne pas avoir à faire face à des frais pouvant se chiffrer en milliers d’euros.

Pierre
15/02/2017

 


Pour aller plus loin ...
 

> ()