Portail et magazine aux multiples sujets
Pomms : Portail et magazine aux multiples sujets
Fils RSS
Accueil > Sciences > La grippe, un fléau méconnu ?
 

La grippe, un fléau méconnu ?

 
La grippe, un fléau méconnu ?

En même temps que les réjouissances de fin d’année, nous recevons en Europe la visite de la grippe. Mais comment se fait-il que cette maladie soit toujours présente au même moment ? Quelle est cette maladie qui contamine tout le monde ? Pourquoi chaque année un nouveau vaccin ?

 
 

Avant tout, si cela peut vous rassurer, il faut savoir que cela fait déjà a priori un petit bout de temps que cette maladie se promène. En effet, il semblerait que certaines descriptions antiques correspondent à des épidémies de grippe. Cependant, on n’utilise le terme de « grippe » en Europe que depuis 1742, lors d’une de ses grandes épidémies. Grippe signifiant au XVIIIème siècle « maladie soudaine ».... Ce qui en dit déjà long.

De quel type de maladie s’agit-il ?

Il s’agit d’une épidémie qui par définition connaît un développement brutal et une propagation rapide. La grippe est une maladie infectieuse, c’est à dire qu’elle est due à la pénétration d’un agent étranger dans l’organisme. Pour la grippe, cet agent étranger est un virus, qui vient se greffer sur nos cellules et se sert de ces dernières pour se développer et s’exprimer, ce qui se traduit par la maladie. Ce virus est appelé influenza. Il est à l’origine issu des espèces animales comme les oiseaux ou les cochons.

Pourquoi la grippe arrive toujours à la même période de l’année ?

Ce virus se transmet par les gouttelettes salivaires. Il apparaît en hiver pour deux raisons principales, directement reliées aux conditions climatiques :

- La première raison est qu’en hiver le temps sous nos latitudes est quasi synonyme de rhume... or en cumulant un rhume et le virus de la grippe, les personnes augmentent leur pouvoir de contamination et donc la diffusion du virus. En effet, toutes ces personnes enrhumées éternuent, ce qui projette le virus plus rapidement vers les autres et lui permet alors de se propager plus vite dans la population.

- L’autre raison est que le virus de la grippe est sensible à la chaleur : il est très fragile et y résiste peu. Mais par contre le froid et l’atmosphère humide, que l’on rencontre en période hivernale, conviennent tout à fait au virus de la grippe. D’autant plus que l’humidité a la particularité de permettre au virus de rester plus longtemps en suspension dans l’air. Ce qui augmente pour nous la probabilité de le rencontrer.

Nous n’avons à faire à lui, la plupart du temps, qu’une fois par an. Mais en réalité, le reste de l’année, le virus de la grippe continue d’agir : il se déplace avec le mauvais temps tout autour de la Terre. Ne soyez donc pas jaloux, il rendra visite à tout le monde.

Si c’est le même virus chaque année, pourquoi est-il nécessaire de se faire vacciner tous les ans ?

Et bien justement, ce virus n’est pas exactement le même chaque année. Il s’adapte particulièrement bien à l’environnement et pour cela se modifie au fur et à mesure de son périple. Chaque année il faut donc établir un nouveau vaccin qui est basé sur des prédictions épidémiologiques. En général, ce vaccin est un mélange de 2 à 3 souches du virus, ce qui lui permet d’être plus efficace, car entre la préparation du vaccin et l’arrivée de l’épidémie sur les lieux, celui-ci aura pu décider d’effectuer une légère mutation.

La raison de cette campagne de vaccination annuelle, outre les variations du virus, est que l’immunité des personnes précédemment vaccinées ou ayant été malades les années antérieures est très courte. Cette immunité, c’est à dire cette résistance de l’organisme au virus, varie selon les personnes de quelques mois à quelques années. Il est donc plus sage de revacciner toutes les personnes sensibles.

Voici un petit tour d’horizon sur la grippe comme on la rencontre le plus souvent dans nos régions, sous la forme d’infection saisonnière. Mais il ne faut pas oublier qu’elle peut se manifester aussi par d’énormes épidémies, appelées pandémies, qui peuvent toucher tout un continent et être mortelles pour un grand nombre de personnes. Il en a été ainsi de l’épidémie de « grippe du poulet » ou SRAS (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère), rencontrée en 2003 principalement dans des pays asiatiques. C’est souvent depuis l’Asie que les grandes épidémies de grippe se propagent à cause de la proximité des hommes avec des cochons et des canards.

Cécile Pérol
29/01/2006

 


Pour aller plus loin ...
 

> Site sur l’étude et l’information à propos de la grippe (grippe.geig.com).

> Plus de détails sur les différents types de grippes (caducee.net). > Historique sur le virus de la grippe (pasteur.fr).

> Site du gouvernement sur la grippe aviaire (sante.gouv.fr).


> ()