Portail et magazine aux multiples sujets
Pomms : Portail et magazine aux multiples sujets
Fils RSS
Accueil > Sciences > Qu’est-ce qu’une comète ?
 

Qu’est-ce qu’une comète ?

 
Qu’est-ce qu’une comète ?

Quel est le point commun entre : Halley, Churyumov-Gerasimenko, Hale Bopp et Hyakutake ? Tous ces noms désignent des comètes. Mais pourquoi les nommer et prêter tant d’attention à toutes ces formes étranges qui apparaissent puis disparaissent dans le ciel ?

 
 

Quel est le point commun entre : Halley, Churyumov-Gerasimenko, Hale Bopp et Hyakutake ? Tous ces noms désignent des comètes. Mais pourquoi les nommer et prêter tant d’attention à toutes ces formes étranges qui apparaissent puis disparaissent dans le ciel ? Vu depuis la Terre, dans le ciel nocturne, une comète, quand elle est visible, se distingue des autres astres brillants (étoiles, planètes, ...) par la traînée lumineuse qui la suit, appelée queue de la comète. A ne pas confondre avec une étoile filante dont l’apparition est très brève, les comètes, elles, restent visibles plusieurs jours. Elles ont comme tous les objets célestes intrigué les hommes depuis qu’ils les ont aperçues pour la première fois et aujourd’hui encore les chercheurs poursuivent leurs observations pour en apprendre un peu plus sur ces grandes voyageuses de l’espace.

En effet, il semblerait que les comètes, soient des objets célestes ayant très peu évolués depuis la formation du système solaire, qui date d’il y a déjà 4,5 milliards d’années... Et certaines théories attribuent même à ces comètes la paternité de la vie sur Terre, par l’apport de nouvelles molécules (les premières molécules organiques ou d’eau) lors d’impacts de comètes sur la Terre au début de sa formation.

Chaque année de nouvelles comètes sont découvertes. Possédant une orbite particulièrement excentrique, rares sont les comètes visibles plusieurs fois au cours d’une vie humaine. A aujourd’hui, la plus célèbre des comètes est sans doute la comète de Halley qui possède une période de révolution de 76 ans. Son prochain passage prévu à proximité de notre soleil est calculé pour l’année 2062 ! Si l’impatience vous envahie d’ici là, il sera toujours possible de jeter un coup d’oeil au ciel nocturne en juin 2006 pour observer le passage de Honda-Mrkos-Pajdusakova ou encore au cour de l’année 2009 pour apercevoir Kopff. Il est certain que nous n’aurons pas, depuis la Terre, la qualité d’observation de la sonde Rosetta, partie le 2 mars 2004, à la rencontre de Churyumov-Gerasimenko. Après les dix années de voyage nécessaires pour franchir les 500 millions de kilomètres qui séparent Churyumov-Gerasimenko de la Terre, il est prévu que Rosetta, alors à un kilomètre de sa cible, procède à deux grandes opérations : la mise en orbite autour de la comète d’un satellite, ainsi que l’envoi d’un autre appareil sur le noyau même de cette comète. De nombreuses observations et études pourront alors être réalisées. Des échantillons seront prélevés et analysés directement sur place.

On distingue dans la structure d’une comète trois parties : le noyau, la chevelure (ou coma) et la queue. Le noyau est la partie solide de l’astre, on l’apparente le plus souvent à une grosse boule de neige poussiéreuse. Il s’agit effectivement d’un amas de glace, d’une à plusieurs dizaines de kilomètres de diamètre, accompagné de roches et de poussières, l’ensemble tourne sur lui-même. A l’approche du Soleil, ce noyau va s’échauffer, une partie de la glace le constituant va s’évaporer, entraînant avec elle de la poussière et des morceaux de roche. Cet ensemble va former un halo autour du noyau, que l’on nomme la chevelure. Mais le soleil est aussi à l’origine de la formation de la queue de la comète. En effet, le vent solaire repousse les particules de la chevelure ce qui forme donc une traînée dans la continuité du noyau de la comète, à l’opposé du lieu ou se trouve le soleil. La queue de la comète peut donc se trouver derrière, mais aussi précéder son noyau.

Cécile Pérol
01/02/2006

 


Pour aller plus loin ...
 

> le grand livre du ciel, comprendre l’astronomie du 21ème siècle ; édition Bordas


> ()