Portail et magazine aux multiples sujets
Pomms : Portail et magazine aux multiples sujets
Fils RSS
Accueil > Sciences > Pourquoi l’eau de mer est-elle salée ?
 

Pourquoi l’eau de mer est-elle salée ?

 
Pourquoi l’eau de mer est-elle salée ?

Vous pourrez en convenir avec moi si vous faites vous aussi partie des très nombreuses personnes qui volontairement ou non on eu l’occasion de goûter une petite tasse d’eau de mer : il n’y a rien à ajouter, cette eau est salée ! Mais sachez, qu’il s’agit en fait d’un mélange subtil entre différents sels. Et que cela ne date pas d’hier.

 
 

Pour trouver l’origine de l’eau de mer salée, il faut remonter dans le temps à l’époque de la toute première jeunesse de notre planète Terre. Il y a 4 milliards d’années, l’activité volcanique terrestre était très forte. L’atmosphère avait alors un tout autre aspect, elle était riche notamment en vapeur d’eau, dioxyde de carbone (plus connu sous le nom de gaz carbonique) et autres gaz composés de chlore et soufre. Puis au bout d’un certain temps, environ 100 millions d’années, la terre s’est refroidie et la vapeur d’eau contenue dans l’atmosphère s’est condensée. Cette vapeur d’eau, en précipitant, a emporté avec elle de nombreux autres gaz de l’atmosphère. Cette combinaison entre la vapeur d’eau et le dioxyde de carbone ou encore le dioxyde de soufre est à l’origine de la formation de pluies acides. Ces dernières sont responsables du phénomène d’érosion, qui arrache à la croûte terrestre, aux éléments qui la composent, des fragments de leur structure, notamment des sels. Les sels sont des composés chimiques constitués à partir de l’assemblage d’un acide et d’une base. Ces sels issus de l’usure des roches par les pluies acides sont ensuite entraînés dans les rivières et les fleuves pour être conduits jusqu’à ces grandes étendues d’eau que sont les mers et océans.

Contrairement aux fleuves et rivières qui s’écoulent continuellement, les mers et océans représentent des étendues d’eau plus stables et sont donc soumis à une plus forte évaporation. Or au cours de l’évaporation, s’élèvent principalement dans l’atmosphère les molécules d’eau. Le sel reste alors dans la mer et au fur et à mesure de l’évaporation qui touche l’ensemble de l’étendue des eaux, sa concentration augmente. C’est le principe même des marais salants qui extraient le sel marin par l’évaporation complète de petites quantités d’eau de mer. Mais au sein des mers et océans un équilibre s’est installé entre l’eau apportée par les cours d’eau et celle qui s’évapore, ce qui rend à peu près stable la salinité de ces éléments à notre échelle. Cependant cette salinité n’est pas uniforme sur l’ensemble des étendues d’eau de notre planète. Certaines mers connaissent une salinité exceptionnelle, la mer Morte par exemple, tandis que d’autres parties d’océan possèdent une eau très peu salée. Les icebergs ont aussi leur part de responsabilité dans la salinité de l’eau, puisqu’ils sont constitués d’eau douce. La fonte de ces derniers à grande échelle pourrait entraîner une modification de la salinité des océans ce qui perturberait aussi les courants océaniques. En effet la quantité de sel dissoute dans l’eau modifie la densité de l’eau, qui est l’un des facteurs importants de la formation des courants.

La présence du sel dans les océans est donc apparue au même moment que la formation des océans. Le sel joue son rôle dans les mouvements des courants marins et peut aussi être la caractéristique de certains lieux. Enfin la salinité de l’eau est influencée par les changements climatiques, ce qui justifie son étude et ses mesures régulières.

Cécile Pérol
30/01/2006

 


Pour aller plus loin ...
 

> Détail sur l’origine du sel (enasel.com).

> Réponse plus détaillée (ens-lyon.fr)


> ()