Portail et magazine aux multiples sujets
Pomms : Portail et magazine aux multiples sujets
Fils RSS
Accueil > Sciences > La colle colle, oui mais pourquoi ?
 

La colle colle, oui mais pourquoi ?

 
La colle colle, oui mais pourquoi ?

La colle peut nous sortir de bien des situations difficiles. Qui n’a jamais réparé le vase de grand-mère ou un meuble apprécié avec un tube de colle magique. Mais essayez de coller vos chaussures avec de la colle à bois et la magie ne sera plus ce qu’elle était. Alors comment ça marche ?

 
 

on se retrouve avec une fissure ou plusieurs morceaux. Le principe de la colle est de reconstituer artificiellement ces liaisons.

Pour qu’un collage soit efficace, il doit être le plus homogène possible. On doit donc pouvoir étaler la colle facilement sur toute la surface. Mais, pour les liquides, cela ne va pas de soit. En effet, ils n’aiment pas trop augmenter leur surface. Les molécules présentes dans un liquide ont pour habitude de s’attirer mutuellement pour être le plus stable possible. Celles situées à l’intérieur du liquide sont tranquilles, elles attirent autant qu’elles sont attirées. Mais celles qui sont en surface sont attirées par les molécules de l’intérieur. On appelle cela la « tension de surface ». Pour qu’une colle s’étale bien, il faut donc que sa tension de surface soit inférieure à celle du matériau à coller. Si cette condition est remplie, la colle peut pénétrer dans les petits trous du solide pour augmenter la zone de collage. Cela permet aussi de limiter les bulles d’air entre les deux parties à coller qui sont autant de points faibles dans les liens entre les deux surfaces.

Une fois que la colle est appliquée, comment adhère-t-elle ? Pour le savoir il faut entrer dans sa composition intime. Les atomes sont entourés d’électrons qui sont disposés autour du noyau par couche. Chaque couche peut accueillir un certain nombre d’électrons. Mais les atomes aiment bien quand leur dernière couche est pleine. Un atome du matériau et un atome de la colle vont donc se partager certains de leurs électrons pour remplir leur dernière couche. Cette liaison chimique, appelée covalente, est particulièrement solide. Il y a aussi un autre type de liaison que l’on appelle ionique. Toujours pour être le plus à l’aise possible, un atome du matériau donne cette fois un électron à un atome de colle. L’atome du matériau devient un ion positif et celui de la colle un ion négatif. Et bien sûr, le plus et le moins s’attirent créant une liaison rigide.

Reste la dernière étape pour accrocher les deux parties : solidifier la colle. Il existe plusieurs façons de procéder. Les plus courantes sont les colles à solvant. On dilue le principe collant dans un solvant qui rend la colle liquide. Quand on applique la colle, le solvant s’évapore (c’est lui le responsable de l’odeur) et la colle durcie. On utilise le plus souvent de l’eau ou de l’alcool. Il existe aussi les colles dites thermofusibles. Dures à l’origine, on les chauffe pour qu’elles deviennent liquides. En refroidissant, elles retrouvent leur ancienne propriété.

La résultante de tous ces éléments est qu’il n’existe pas de colle universelle. Pour chaque matériau il y a une colle associée. Mais alors pourquoi la superglue colle autant de matières ? La molécule qui compose la superglue possède la particularité de créer des liaisons avec les molécules d’eau. Celles-ci sont présentes à peu près partout, donc si vous êtes maladroit n’hésitez pas à en avoir toujours un tube sur vous.

Wilfried Rochard
30/01/2006

 


Pour aller plus loin ...
 

> Le site sur la colle (toutcoller.com).


> ()