Comment fabriquer un sommier en palette

Comment fabriquer un sommier en palette

  • Post author:
  • Post category:Tendances

Avec les principes de la sauvegarde de l’environnement désormais à l’honneur, réduire l’empreinte écologique est devenu un maître mot. Les meubles en palette répondent bien à ce souci de préservation car ce sont des matériaux naturels de récupération.

Même si les palettes répondent bien au style rustique, le fait est qu’elles s’adaptent à tous les styles de décoration. Il suffit pour cela de jouer sur la couleur de peinture. Le sommier en palette donne une touche originale à la chambre où il est monté tout en vous permettant de faire des économies.

Changer le look de la chambre à coucher

Le recours aux palettes permet de donner une esthétique atypique à la chambre à coucher. Vous pouvez vous essayer à fabriquer un lit avec chevet et la customisation du sommier n’a de limites que votre imagination. Vous pouvez superposer les palettes pour avoir un sommier en hauteur, moyennant quelques découpes.

Vous pouvez alors vous aménager un espace de rangement sous le lit. Vous pouvez y mettre les effets que vous voulez avoir sous la main. Vous pouvez aussi agencer la lumière pour donner encore plus d’originalité au sommier.

Cet article pour fabriquer son sommier en palette vous sera d’une grande aide pour réaliser votre projet.

Ce qu’il faut savoir sur les palettes

La première chose à  laquelle vous devez porter la plus grande attention est le choix de la palette à utiliser. Vous ne pouvez pas bricoler n’importe quelle palette qui vous tombe sous la main. Comme le bois de certaines est traité avec des produits toxiques – comme les palettes marquées MB – et donc à éviter absolument, mieux vaut rechercher le bois marqué du sigle « EUR EPAL ». Traité thermiquement, il a aussi l’avantage d’être solide.

La palette se décline en différentes tailles : 100 x 120 cm, 80 x 120 cm, 60 x80 cm, etc. L’aspect standard est une palette reposant sur 3 semelles. Des traverses sont ensuite placées perpendiculairement aux semelles et sur les semelles sont joints 3 dés. Le dessus est constitué de planches plus ou moins espacées.

Il s’agit alors de dénicher la bonne palette. Le chemin le plus court pour en chercher reste Internet. En affinant vos recherches, vous pouvez tomber sur une adresse précise. Vous pouvez aussi glaner du côté des zones commerciales ou devant les grandes surfaces. Les laboratoires d’analyses médicales et les pharmacies se font régulièrement livrer des tonnes de produits sur des palettes. Les chantiers, eux aussi, sont des lieux privilégiés où les palettes s’entassent. En consacrant le temps nécessaire, vous ne pouvez que trouver votre bonheur.

A l’acquisition de la palette, le premier geste à faire est de laver à l’eau savonneuse avec une brosse. Laissez ensuite sécher pendant quelques jours.

Les préparatifs à la fabrication

Avant de vous atteler à la fabrication du sommier, il est judicieux de dessiner un plan pour avoir une idée précise du travail à faire et surtout bien connaître les dimensions du sommier. Vous visualisez ainsi la structure de votre sommier dans le local où vous voulez l’installer. Il est évident qu’un lit d’enfant ne nécessitera pas le même nombre de palettes qu’un lit pour adultes.

C’est vous qui fixez les mensurations et vous le faites en fonction du matelas que vous envisagez y mettre.

Le lit devra-t-il faire 90 cm, 120 cm, 140 cm ou 160 cm? Si le sommier ne cadre pas avec les dimensions des palettes, il faudra soit en chercher d’autres pour réaliser quelques découpes pour avoir les mesures exactes. De plus, vous pouvez bricoler, suivant les mesures qui vous restent, un rebord de lit pour y ranger certains effets.

Pour mener à bien la fabrication de votre sommier, vous devriez avoir à portée de main certains outils de base qui vous permettent de modeler la palette selon vos souhaits.

Le mètre ruban est  essentiel pour mesurer différentes dimensions. Pour gommer les aspérités du bois, la ponceuse est la bienvenue, sinon alors du papier de verre. Pour retirer les clous qui dépassent et qui pourraient blesser ou déchirer le matelas, il vous faut un marteau de charpentier.

Pour séparer les planches et les éléments de la palette, vous vous servirez d’un pied de biche. La scie, quant à elle vous permet de faire les découpes qui s’imposent.

Les différentes étapes de la fabrication du sommier en palette

Avant toute chose, assurez votre protection non seulement contre les salissures qui peuvent survenir mais aussi contre les blessures que votre bricolage peut occasionner. Ainsi ne négligez ni la salopette, ni les gants de protection et encore moins les lunettes de protection.

Ayez à l’esprit que la palette avec son bloc de bois plein est lourde et difficile à manipuler. Il est judicieux de fabriquer le sommier dans la pièce à laquelle il est destiné.

Quand vous aurez fini de démonter et de découper les pièces en fonction des mesures que vous avez fixées, superposez à nouveau les semelles, les dés, les traverses et les planches à l’extrémité de la partie coupée en clouant les semelles sur les dés.

Positionnez les plaquettes qui vont permettre de fixer et marquez les repères pour les vis. Vissez les plaquettes aux différents coins de fixation en ajustant les deux parties à fixer bord à bord.

Vous n’avez alors plus qu’à apporter la dernière touche à votre sommier avec de la peinture ou du vernis. Le temps que le revêtement sèche et le lit est fonctionnel.