Est-ce que le portage salarial est un statut sécurisant ?

Est-ce que le portage salarial est un statut sécurisant ?

Ces dernières années, le travail non salarié a pris de plus en plus d’importance dans notre société. S’il est plus souvent connu sous la forme de la création d’une entreprise, d’autres solutions existent, à l’image du portage salarial. Très populaire depuis plusieurs années, le succès du portage salarial est dû en grande partie à sa sécurité, puisque ce nouveau mode d’activité professionnelle pour les indépendants comporte un certain nombre de mesures sécurisantes pour le salarié porté. Explications.

La sécurité du portage salarial : un salaire mensuel

Le premier point à connaître, lorsqu’on parle de la sécurité du portage salarial, est sans aucun doute le versement d’un salaire mensuel comme n’importe quel autre salarié d’une entreprise traditionnelle. En d’autres termes, l’entrepreneur porté reçoit lui aussi un bulletin de salaire, lui-même versé par la société de portage salarial, qui lui confère un certain nombre d’avantages, comme celui de pouvoir prouver sa stabilité financière pour une demande de prêt ou pour le dépôt d’un dossier de location. Point encore plus sécurisant pour l’indépendant porté, la société de portage salarial doit souscrire une assurance permettant le versement des salaires à ses salariés en cas de problèmes financiers. Un point non négligeable.

La sécurité du portage salarial : l’assurance responsabilité civile professionnelle

Tout entrepreneur qui se lance dans une nouvelle activité est susceptible de devoir souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle, notamment s’il s’agit d’une prestation à risque. Sur ce sujet, la société de portage salarial est un véritable atout, puisqu’elle est légalement obligée d’en souscrire une pour tous ces salariés portés. Dans certaines situations, il peut donc s’agir d’une économie manifeste, surtout pour un professionnel concerné par cette obligation.

La sécurité du portage salarial : l’assurance chômage

Dernier avantage sécurisant, mais non des moindres, le statut du portage salarial permet à tout entrepreneur porté de bénéficier de l’assurance chômage. Vous avez bien lu ! De la même façon que le salarié en entreprise traditionnelle, l’arrêt de l’activité en portage ouvre droit à une indemnisation, calculée sur la base des derniers salaires versés. Il s’agit donc d’un atout considérable pour ce statut juridique méconnu, puisqu’un indépendant en portage salarial est ainsi assuré de percevoir un revenu de remplacement en cas d’arrêt ou de ralentissement conséquent de son activité. Attention toutefois, il y a évidemment quelques conditions à remplir, notamment en matière d’heures de travail.