You are currently viewing Quelles différences entre la sophrologie et la relaxation ?

Quelles différences entre la sophrologie et la relaxation ?

  • Post author:
  • Post category:Tendances

Souvent confondue avec une simple méthode de relaxation, la sophrologie est pourtant une discipline à part entière, qui implique de multiples techniques et exercices. Il n’est d’ailleurs pas rare que les patients eux-mêmes fassent cet amalgame entre ces 2 pratiques, notamment après une séance de sophrologie qui se révèle bien différente de ce qu’ils avaient imaginé. Pour vous aider à ne pas faire cette confusion, abordons rapidement les différences entre sophrologie d’une part et relaxation d’autre part.

Pratiques et techniques de la relaxation

Lorsqu’on parle de relaxation, il est avant tout question d’agir sur l’état d’esprit et le corps, et notamment sur les muscles, pour retrouver la pleine maîtrise de son mental et de ses émotions. Le but de la relaxation est donc simple, puisqu’elle doit permettre de faciliter la détente physique et le bien-être mental, tout en favorisant la mise en veille générale du corps. Généralement pratiquées en position allongée, les différentes techniques de relaxation visent à améliorer la gestion de la détente.

Pratiques et techniques de la sophrologie

Si la relaxation joue un rôle majeur dans la pratique de la sophrologie, notamment lors de la méditation en pleine conscience, cette méthode implique pourtant un travail distinct, aussi bien pour le sophrologue que pour le patient. Créée à partir de techniques millénaires orientales et asiatiques, comme le yoga ou le zen, la sophrologie agit sur l’équilibre entre le corps et l’esprit, pour permettre à ceux-ci de s’unifier et de débloquer tout le potentiel de la personne concernée. 

Contrairement à la relaxation, la sophrologie impacte différents niveaux de conscience. Les exercices proposés par le sophrologue doivent donc non seulement concerner la maîtrise de la relaxation, mais aussi celle de la respiration, du relâchement musculaire, de la concentration, ou encore de la visualisation.

Il n’est pas rare également que l’hypnose intervienne au cours d’une séance de sophrologie, pour permettre d’intervenir sur des blocages inconscients et sources de grandes tensions. Bien entendu, le sophrologue doit être un praticien doté d’une solide expérience, en partie parce que celui-ci a besoin d’analyser la psychologie de ses patients et d’adapter ses exercices en fonction. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une séance de sophrologie inclut deux entretiens, aussi bien au début qu’à la fin de cette dernière.

En d’autres termes, la sophrologie est avant tout une expérience intérieure, qui doit impacter le rapport avec les autres et le monde de manière plus générale.