Sécurité électrique : les règles à connaître

Sécurité électrique : les règles à connaître

Près de 200 000 incendies domestiques se déclarent chaque année en France. Selon le Groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement (Gresel), près de 25 % d’entre eux proviennent de problèmes électriques. L’installation électrique d’un logement doit en effet respecter un certain nombre de normes. Les risques d’électrocution et de départ de feu sont importants. Voici les principales règles auxquelles se conformer.

Les installations nécessaires

Un logement doit comporter un certain nombre de dispositifs assurant la sécurité électrique. En premier lieu, toute maison doit disposer d’un tableau de répartition, également appelé appareil général de commande et de protection de l’installation. Le disjoncteur ou l’interrupteur général coupe le courant en cas de risque électrique. Votre logement doit également être équipé d’une prise de terre, qui contrôle les courants de défaut et coupe l’alimentation en cas de danger. Des protections au niveau des fils et des baguettes sont également obligatoires pour éviter le contact avec des conducteurs dénudés. Le logement doit enfin comporter un nombre adapté de prises. Si vous n’avez pas assez de prises, vous pouvez installer des multiprises conformes.

Les normes à respecter

Trois normes sont à connaître en matière de sécurité électrique. La Norme NF C 15-100 est applicable pour toutes les installations réalisées dans votre logement. Elle établit la réglementation électrique en basse tension et définit les tâches à réaliser pour protéger l’habitation. C’est la norme la plus importante. La NF C 14-100 définit quant à elle les règles applicables au réseau Enedis, le distributeur d’électricité. La troisième norme, NF C 16-600, met en place une évaluation obligatoire de l’état des installations électrique d’un logement en cas de vente ou de location.

Les comportements à éviter et à adopter

L’électricité peut s’avérer très dangereuse. Il existe donc certaines recommandations à suivre à la lettre. Faites notamment particulièrement attention aux fils dénudés. Vous ne devez jamais être en contact direct avec des installations sous tension. Lorsque vous manipulez un appareil électrique, n’oubliez pas de couper le disjoncteur. Ceci vaut par exemple en cas de changement d’ampoule ou d’installation de luminaire. Si vous avez des enfants, vous devez les empêcher d’approcher les branchements électriques.

D’une manière générale, lorsque vous achetez un appareil électrique, vérifiez qu’il est bien conforme aux normes françaises. Soyez également particulièrement attentif dans la salle de bain. Nous utilisons un certain nombre d’appareils électriques dans cette pièce : sèche-cheveux, sèche-serviette, rasoir, etc. La salle de bain est cependant un endroit particulièrement humide. Vous devez donc respecter des distances règlementaires entre vos prises électriques et les différents points d’eau (baignoire, lavabo).

La sécurité électrique est une affaire de bons réflexes. Nous savons tous qu’il est très dangereux d’utiliser un appareil électrique lorsque nous avons les pieds dans l’eau. En cas de doute concernant votre installation, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Fermer le menu